Unafo
Politiques et dispositifs publics
  • Image 2
  • 6
  • Image5
  • Image4
  • Image3
  • Mise à jour 13/12/2012 17:56:39

Accueil

09/06/2016

Pour une relance des résidences sociales en Ile de France !

Nous constatons un effondrement de la production de résidences sociales en 2015

Les adhérents de l’Unafo et leur organisation professionnelle manifestent leur inquiétude face à l’effondrement de la production de résidences sociales dans la région Ile de France en 2015. La production de nouveaux logements en résidences sociales passe, de 4 058 logements financés en moyenne entre 2011 et 2014, à 2 523 logements financés en 2015, accusant ainsi une baisse de 38%.

Les besoins en logement abordables pour les plus démunis n’ont pourtant jamais été aussi importants

Il y a plus de 950 000 personnes mal logées en Ile de France, 15% des franciliens sont pauvres et vivent avec moins de 990€ par mois[1]. Les jeunes, notamment, sont en première ligne des difficultés du logement. Les personnes logées à l’hôtel ont besoin d’en sortir pour habiter des logements moins chers et plus adaptés.

Les résidences sociales jouent une fonction transitoire et intégrative

Elles proposent des logements autonomes, abordables et accessibles aux ménages les plus modestes voire en situation de grande exclusion pour les pensions de famille. Elles répondent, notamment, aux besoins de petits logements pour les isolés, les jeunes, les familles monoparentales, tous particulièrement visés par les difficultés d’accès au logement.

Il faut atteindre les objectifs fixés par les documents d’orientation et de programmation

Le Schéma régional de l’habitat et de l’hébergement, en cours d’élaboration, l’affirme avec force :
« Le développement de l’offre en résidences sociales (Résidences sociales-FJT, pensions de famille, résidences sociales polyvalentes) pour les personnes ayant essentiellement des difficultés financières, s’avère indispensable ».

Les acteurs franciliens du logement accompagné demandent une relance de la production de résidences sociales dont la réalité aujourd’hui n’est pas au rendez-vous des objectifs !

Ils appellent donc chacun, l’Etat en premier lieu en sa qualité de garant du droit au logement mais aussi les collectivités locales, les bailleurs sociaux à se mobiliser autour de cet objectif essentiel au développement local et à la cohésion sociale des territoires.

Il faut produire 5 000 logements en résidence sociale chaque année.
 

Pour atteindre cet objectif :

  • Il faut lever les freins à la production de résidences sociales au service des personnes défavorisées.
  • Il faut développer une offre de résidences sociales mieux positionnée et terriorialisée.

Lire le manifeste dans son intégralité en cliquant ci-dessous !

 

[1] Diagnostic préalable à l’élaboration du Schéma régional de l’habitat et de l’hébergement. Juillet 2015. p.14

© 2012 - Unafo - Union professionnelle du logement accompagné